Stationnement à Paris : gratuité mode demploi

15/01/2018

/images/Miniature_stationnement_payant.png

Depuis le 1er janvier 2018, le stationnement en surface est gratuit à Paris pour certains professionnels de santé en visite au domicile de leurs patients. Qui peut y prétendre ? Comment en bénéficier ? Retour sur un nouveau droit conquis de haute lutte par les libéraux parisiens qui pourrait faire tache dhuile dans le reste de lHexagone.


Bonne nouvelle pour les professionnels de santé libéraux parisiens et ceux de la petite couronne. L’accord conclu entre leurs représentants et la mairie de Paris le 4 juillet dernier est effectif depuis ce 1er janvier. Et leur permet donc de se garer gratuitement lors de leurs déplacements au domicile de leurs patients. Du moins pour celles et ceux qui effectuent plus de 100 visites à domicile par an. Ces derniers peuvent, en effet, bénéficier de la nouvelle carte « PRO SOINS A DOMICILE ». Son attribution est directement gérée, en ligne, par les conseils des différents Ordres parisiens et non par l’Assurance-maladie, comme initialement envisagé. En tout, quelque 4 200 professionnels de santé libéraux devraient ainsi pouvoir profiter de la mesure : 900 médecins, 1 400 infirmiers, 100 sages-femmes, 1 500 masseurs-kinésithérapeutes et 300 orthophonistes.

Deux cas de figure
Mais les libéraux dont les déplacements n’atteignent pas ce seuil de 100 visites annuelles, n’ont pas pour autant été oubliés. Ils peuvent faire la demande d’une carte « PRO SEDENTAIRE ». D’un coût de 45 euros par an, elle leur permettra, moyennant l’acquittement de 1,50 euro, « de stationner 24 heures sur les emplacements payants dans les 4 zones de stationnement résidentiel déterminées par leur adresse de lieu d’exercice ». Attention, cette fois-ci la demande se fait (en ligne ou par courrier) auprès des services de la mairie de Paris (https://guichetpro.paris.fr/crm) ou auprès de la section du stationnement sur voie publique (https://teleservices.paris.fr/rdvssvp/). Avis aux amateurs de cette dernière option, il leur faudra, peut-être, devoir s’armer de patience, les rendez-vous sont déjà complets pour janvier.

Vers un modèle hexagonal ?
« Il nous a fallu une bonne année pour parvenir à cet accord, mais nous avons finalement été entendus », se réjouit le Dr. Patrick Assyag qui a conduit aux côtés du président du conseil de l’Ordre des médecins de Paris, le Dr. Jean-Jacques Avrane, et de ses confrères de l’Union nationale des professions de santé (UNPS), les négociations avec la mairie de Paris. Reste toutefois à savoir quelle sera, dans les faits, la fluidité du dispositif. Pour l’obtention de la carte « PRO SOINS A DOMICILE », le Dr. Assyag table sur un délai « de deux à trois semaines », une fois la demande effectuée, justificatifs à l’appui (*). À suivre. Car dans le cadre du développement des soins ambulatoires, la question de l’accès des professionnels de santé aux places de stationnement est tout sauf anecdotique. Certaines villes comme Nancy (54), avec sa mise en place des Macarons Santé l’année dernière, ou encore Villeurbanne (69) et Montpellier (34) qui étrennent également ce 1er janvier de nouvelles règles de stationnement plus aisées pour les libéraux, l’ont déjà bien compris. « Parce que, in fine, nous faciliter le parking permet surtout un meilleur suivi de nos patients », conclut Ghislaine Sicre, présidente de Convergence Infirmière, syndicat membre de l’UNPS. Un courrier en ce sens vient d’être adressé au ministère de l’Intérieur et au président de l’Association des maires de France, François Baroin.

(*) Retrouvez dès la semaine prochaine le détail des modalités et des démarches pratiques d’obtention de la carte « Pro soins à domicile » et « Pro soins sédentaire » sur lamedicale.fr.

 

<< Retour à tous les articles

Installation en libéral

à PROPOS DE LA MÉDICALE

 

Parce que les professionnels de la santé ont aussi besoin que l’on prenne soin d’eux.

 

Partagez

Facebook Twitter LinkedIn Google + Viadeo email

 

© La Médicale de France 2018 - Tous droits réservés - Les assurances Médicale de France proposent des prestations spécifiques pour les métiers de la santé : découvrez les offres responsabilité civile pour professionnel de santé,la protection juridique du médecin, l'assurance emprunteur du professionnel de santé et les offres multirisques habitation pour protéger le lieu de travail.