Ni tout à fait externes, ni tout à fait internes : les FFI sont très convoités à lhôpital et ailleurs.

22/05/2018

/images/AdobeStock_99674422_ffi.png

FFI ou Faisant Fonction dInterne, lappellation est claire. Ils sont quelque 2 500 étudiants ou professionnels de santé à occuper un poste dinterne chaque année sans en avoir le statut.


Fiche conseil 

Chaque année, 30 000 internes en médecine, pharmacie et odontologie sont affectés dans le cadre de leur internat à des postes dans des CHU majoritairement, mais aussi dans diverses structures relevant du secteur privé. Les futurs médecins n’y échappent pas, alors que le stage d’internat pour les pharmaciens et les dentistes demeure exceptionnel. Le nombre des internes augmente avec la hausse du numerus clausus, comme celui des « Faisant Fonction d’Interne » avec l’arrivée de nombreux médecins diplômés à l’étranger et en formation complémentaire en France.


Qui peut postuler en tant que FFI ?

- Les étudiants en médecine : après avoir validé les six premières années de médecine ou les cinq pour la pharmacie.
- Les praticiens étrangers diplômés et exerçant dans le pays d’obtention de leur diplôme et qui poursuivent une formation en France pour se spécialiser.

Comment trouver un poste ?

Pour les étudiants qui terminent leur sixième année, leurs anciens chefs de service leur fournissent normalement une affectation. Si ce n’est pas le cas, il faut se renseigner auprès des services de recrutement des hôpitaux ou des ARS (Agences Régionales de Santé) et consulter les sites d’emploi qui recrutent massivement des FFI.
- Les sites des syndicats de jeunes médecins, à l’instar de l’ISNI ;
- ou du SNJMG proposent des offres d’emploi et des conseils à la prise de fonction.

Quelles sont les conditions d’exercice ?

En théorie, les FFI bénéficient des mêmes prérogatives et des mêmes droits que ceux des internes.
Cependant, c’est sur le long terme que la différence de statut se fait sentir, notamment au niveau de leur rémunération.
À ce titre, ils sont soumis au même temps de travail et au même droit à la formation. Ils peuvent prétendre aux congés annuels, aux congés spécifiques (maternité, paternité, adoption), aux congés maladies et à certains avantages sociaux en fonction de la structure dont ils dépendent.

Combien gagnent-ils ?

À ce jour la rémunération des internes et des FFI est fixée par l’arrêté du 15 juin 2016.
Depuis 2017 (on attend la publication imminente d’un prochain arrêté), un interne en première année touche 16 704 euros brut annuel et un cinquième année 25 663 euros, auxquels s’ajoutent des indemnités compensatrices (nourriture, logement, transport), une indemnité de sujétions particulières et une prime de responsabilité (de 2 050 à 4 068 euros en fonction de l’ancienneté) et bien sûr l’indemnisation des gardes et astreintes.

Indemnisation des gardes

- Garde normale : 119,02 euros brut pendant les nuits des lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi et 130,02 euros pour la nuit du samedi, le dimanche et jour férié.
- Garde supplémentaire en sus du service de garde normal :130,02 euros brut
- Demi-garde supplémentaire : 65,01 euros brut

Indemnisation des astreintes

Pour chaque période d’astreinte, déplacée ou non, l’interne perçoit une indemnité forfaitaire de base de 20 euros brut. Chaque plage de cinq heures cumulées, temps de trajet inclus, est convertie, au titre du trimestre concerné, en une demi-journée : indemnité de sujétion d’un montant de 59,50 euros.
À savoir : le décompte du temps d’intervention sur place et du temps de trajet réalisés pendant une période d’astreinte ne peut dépasser l’équivalent de la comptabilisation de deux demi-journées et le versement d’une indemnité de sujétion d’un montant de 119 euros.


Crédit photo : Adobe Stock

 

<< Retour à tous les articles

Installation en libéral

à PROPOS DE LA MÉDICALE

 

Parce que les professionnels de la santé ont aussi besoin que l’on prenne soin d’eux.

 

Partagez

Facebook Twitter LinkedIn Google + Viadeo email

 

© La Médicale de France 2018 - Tous droits réservés - Les assurances Médicale de France proposent des prestations spécifiques pour les métiers de la santé : découvrez les offres responsabilité civile pour professionnel de santé,la protection juridique du médecin, l'assurance emprunteur du professionnel de santé et les offres multirisques habitation pour protéger le lieu de travail.