Le nombre de pharmaciens dofficine se stabilise

18/07/2017

/images/nombre-pharmaciens-se-stabilisent.jpg

En 2016, le nombre de pharmaciens titulaires a reculé de 1% et celui des pharmaciens adjoints a progressé de 2%. Lâge moyen de la population reste également stable à 46,7 ans.


Les pharmaciens d’officine résistent. En dépit des départs à la retraite des « baby-boomers » (les Français nés pendant le pic démographique des années 50 à 70) et la fermeture de pharmacies, leur effectif demeure relativement stable.

Selon le panorama 2017 de l’Ordre des pharmaciens, si le nombre de pharmaciens titulaires a encore diminué de 1% l’an dernier pour atteindre 26.840 libéraux, celui des pharmaciens adjoints a augmenté dans le même temps de 2%, à 27.502 professionnels.

Outre les adjoints en officine, cette dernière catégorie regroupe les adjoints d’officine intérimaires, les remplaçants de titulaires, les gérants après décès, les adjoints et gérants de pharmacies mutualistes, les adjoints et gérants de pharmacies de la Caisse autonome nationale de la Sécurité Sociale des mines (CANSSM).

Au 31 décembre 2016, les titulaires représentaient 36,1% des pharmaciens (y compris hors officines) et les adjoints 36,9%.

Plus de 55.000 professionnels
Au total, on dénombrait l’année dernière 55.270 pharmaciens d’officine en France, dont 1.350 exerçant dans les départements et collectivité d’outre-mer. Ces professionnels travaillent dans 22.259 officines, dont 623 implantées en outre-mer. Ce chiffre comprend également les 52 pharmacies mutualistes et les 41 pharmacies de la CANSSM.

À titre de comparaison, il y avait, toujours en 2016, 7.555 pharmaciens en biologie médicale, 7.220 pharmaciens d’établissements publics et privés de santé, 3.675 pharmaciens d’industrie et 1.298 pharmaciens travaillant dans la distribution en gros et l’exportation (grossistes, répartiteurs, dépositaires, centrales d’achat…).

Une profession largement féminisée
Autre enseignement intéressant du dernier panorama de l’Ordre : la profession de pharmacien d’officine est largement féminisée. Les femmes représentent 55% des pharmaciens titulaires et même 81% des pharmaciens adjoints.

Enfin, toutes catégories de pharmaciens confondues, la moyenne d’âge de la profession se situait à 46,7 ans en 2016, comme l’an passé. Alors que les 53-57 ans prédominaient en 2006-2011, la tranche d’âge la plus représentée est désormais celle des moins de 33 ans. Si la moyenne d’âge des pharmaciens d’officine n’est pas précisée, il semble que le métier bénéficie d’un certain renouveau grâce à l’arrivée massive de trentenaires.



© Thomas Andreas

 

<< Retour à toutes les actualités

Installation en libéral

à PROPOS DE LA MÉDICALE

 

Parce que les professionnels de la santé ont aussi besoin que l’on prenne soin d’eux.

 

Partagez

Facebook Twitter LinkedIn Google + Viadeo email

 

© La Médicale de France 2020 - Tous droits réservés - Les assurances Médicale de France proposent des prestations spécifiques pour les métiers de la santé : découvrez les offres responsabilité civile pour professionnel de santé,la protection juridique du médecin, l'assurance emprunteur du professionnel de santé et les offres multirisques habitation pour protéger le lieu de travail.